logo editions du canoe defaut

Éditions du Canoë

Tout vaut la peine si l'âme n'est pas petite
Fernando Pessoa

editions du canoe julian semenov la taupe rougeMichel Thévoz

Les Écrits bruts
Le langage de la rupture

Préface de Jean Dubuffet

Voici réédité l’ouvrage de référence sur l’Art Brut dans l’écrire, revu et complété, portant sur les documents rassemblés par Jean Dubuffet et Michel Thévoz à la Collection de l’Art Brut à Lausanne. Notre société logocentriste fait du langage un pouvoir, et mesure la compétence d’un individu à son aisance à cet égard. Corollairement, le psychiatre fonde ses diagnostics sur les perturbations de l’expression verbale. Or, derrière les murs de l’asile, ou dans la solitude de leur retraite, certains proscrits de notre société s’expriment par l’écrit, secrètement et assidûment. Exclus de l’échange social, tenus pour irresponsables, ils tiennent le langage de ceux qui n’ont plus rien à perdre, et qui n’ont plus à respecter les règles de communication : langage de la rupture et de l’intensité, qui transgresse insolemment la frontière entre l’écrire et le dessiner, et qui nous révèle l’envers de notre culture.

 

michel-thevoz--les-ecris-bruts_368484054
24,00 €


_______________________________________

 

Le langage de la rupture par Michel Thévoz  (vendredi 7 janvier 2022)

Ouvrage de référence sur l’Art brut, version revue et augmentée des ouvrages intitulés "Le langage de la rupture" et "Ecrits bruts", parus en première édition aux Presses Universitaires de France, collection "Perspectives critiques" respectivement en 1978 et 1979. Michel Thévoz, né en 1938, professeur honoraire de l’Université de Lausanne, a été conservateur au Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne, puis conservateur de la Collection de l’Art Brut depuis sa fondation en 1976 et jusqu’en 2001. Michel Thévoz a consacré une trentaine d’ouvrages à des phénomènes borderline. Il a publié récemment "L’art suisse n’existe pas" aux Cahiers dessinés et "Pathologie du cadre" aux Editions de Minuit. Avec une préface de Jean Dubuffet inventeur du terme Art Brut qui écrivait : "Nous entendons par là des ouvrages exécutés par des personnes indemnes de culture artistique, dans lesquels le mimétisme, contrairement à ce qui se passe chez les intellectuels, ait peu ou pas de part, de sorte que leurs auteurs y tirent tout (sujets, choix des matériaux mis en ouvre, moyens de transposition, rythmes, façons d’écriture, etc.) de leur propre fonds et non pas des poncifs de l’art classique ou de l’art à la mode." En effet, Les écrits bruts se caractérisent par une composante plastique singulière. Exclus de l’échange social les solitaires proscrits produisent un écrit inventif, hors normes, hors codes. Le texte de Michel Thévoz est articulé comme suit : l’exil social, l’imputation morbide, la sorcellerie des mots, le corps et l’esprit du texte, la langue de l’ennemi, les maniaques de la nouvelle étreinte. Avec une bibliographie et des illustrations in texto de Sylvain Lecocq, Emile Josome Hodinos, Reinhold Metz, Laure Pigeon, Jeanne Tripier, Katharina, Aloïse, Adolf Wölfli, etc. Broché avec rabats. Format : 12 x 19 cm. 320 p. 24€. Paule Martigny.

Source www.blog-des-arts.com 

 

 

_______________________________________

 

Paiement sécurisé

paiement securise paypal

Où trouver nos livres ?

Dans toutes les librairies qui voudront bien les commander. 
Consulter le site "Place des Libraires"

Diffusion : Paon Diffusion - Distribution : Serendip-livres

paon diffusionserendrip

Recevoir la lettre d'informations